huiles essentielles

Catherine phyto-Aromatologie un Art de Vivre

Phyto-aromatologie un art de vivre © 2013

Phyto-aromatologie un art de vivre © 2013
Toute copie à usage public et/ou commercial est strictement interdite.
Les textes et photos sont protégés par le code de la propriété intellectuelle.

dimanche 15 juin 2014

La distillation de l’huile essentielle de bois de rose. (1)



Voici cet article de l'année 2010. Je vous le propose à nouveau car il est d'actualité.
J'y ajoute le film version 2013
La distillation de l’huile essentielle de bois de rose. 24 heures tout juste après avoir posé les pieds sur le sol Guyanais, je rencontre lors d’une exposition d’art local : Christophe. Un homme moustachu, bronzé, souriant, timide vendant une seule et unique chose : l’huile essentielle d’aniba rosaeodora de production locale. Dix minutes après notre rencontre, un rendez-vous est pris pour assister à une distillation. J’en suis déjà toute rose de jubilation. J’adore la simplicité des rencontres et la richesse qui en découle chaque fois plus surprenante. Trois jours plus tard, je l’appelle . Il commence une distillation chez lui à Sinnamary , donc à 60 km de Kourou là où je me trouve. Il promet de patienter. Lui reste zen mais l’eau déjà bouillonne, la tuyauterie chantonne. Ma fille m’accompagne toute aussi émue !! Pourquoi tant de ferveur, tant d’émotion. Le bois de rose, ici, représente une longue histoire de trafic, de dévastation, de marcher noir. Guyane, douleur , noirceur, interdit….cliché trop souvent entretenu, mais photo existante ! J’ai des doutes. Je ne connais pas cet homme, ses pratiques. Je fais confiance à ce que je ressens au-delà de ce que j’ai lu. « Cette huile jaunâtre a permis l’essor économique de la Guyane, durant un siècle, à Partir du XIXe. Le berceau de cette essence s’étendait, du Haut Oyapock et sa région l’Approuague et la Comté. En 1926, 107 tonnes d’huile ont été exportées. Pour cela
19 000 arbres ont été coupés, sans soucis du renouvellement. Désormais le bois de rose est mis sous haute protection, c’est devenu un bois extrêmement rare. La direction de l’environnement veille, représentée par Lucien Raguin et ses deux associés. » Résumé de l’article de la semaine guyanaise. Où vais-je donc avec ma fille ? Chez un contrebandier ? Le chemin est secret m’a-t-il confié au téléphone. Effectivement, rien ne signale cette activité. Mais ici les pancartes sont rares, trop rares parfois. Nous arrivons au bout d’un chemin affichant une grande pancarte du C.I.R.A.D. Au cœur de la forêt, un peu avant Sinnamary. Un hangar, tenant debout par miracle. Du bois de rose, debout sur pied, tout jeune et fragile, moins jeune sous serre. Des copeaux parfumés jonchent le sol. L’odeur d’emblée m’apaise me rassure. Je suis là au cœur d’un secret, d’un arôme envoutant. Christophe
 arrive, radieux, très à l’aise, bottes aux pieds, pelle à la main. Nous sommes en tongs, la gadoue nous les avale d’un « slourpss ! » claquant. Suivant la vapeur parfumée, nous arrivons devant l’alambic. Pas de mots. Je reçois dans les mains des copeaux parfumés, je serre le poing. Devant moi sortant du distillateur (fait maison) goutte lentement le liquide précieux. 30 kilos de bois donneront 300 grammes d’huiles essentielles. Soit environ 30 flacons de 10 ml, vendus 18 euros pièces. Christophe se lance dans l’explication de la fabrication de cet alambic artisanal, conçu avec ses deux associés. (à suivre).

6 commentaires:

  1. Je suis une grande consommatrice d'huiles essentielles, j'aimerai bien voir le procédé de fabrication.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.dailymotion.com/video/x10190v_l-huile-essentielle-de-bois-de-rose-de-guyane_travel

      Supprimer
    2. http://www.dailymotion.com/video/x10190v_l-huile-essentielle-de-bois-de-rose-de-guyane_travel

      Supprimer
  2. Réponse: Bonjour Laîza, l'article est en plusieurs parties. La distillation viendra ensuite. En attendant vous pouvez voir la distillation sur le guide de l'aromatologie ou dans les articles précedents. Grande consommatrice! Partagez avec nous vos expèriencces en devenant membre. Merci à vous et à bientôt. Catherine.

    RépondreSupprimer
  3. Dans un but de mise en culture d'aniba rosaeodora au Venezuela, comment se procurer des graines, voir des plants?

    RépondreSupprimer
  4. Votre article est très rare et merci beaucoup pour ça. A mon avis cela doit être classé dans les dossiers tops secrets. Je vis à Madagascar et ici les bois de rose existent bel et bien et en plus protégés aussi. Mais là, c'est la première fois que j’entends qu'on peut faire de l'huile essentielle avec. Sa fabrication mérite d'être analysée quand même.

    RépondreSupprimer

Tableau de recherche par CHEMOTYPE

Tableau de recherche par CHEMOTYPE
Pour les élèves en formation

Les calculs de dose en un clic!

Les calculs de dose en un clic!
Différente de la méthode que j'enseigne, cette calculette programmée est bien pratique. Non validité pour la certification.